SOS BAC DISSERTATION CORRIGEE SUJET: "Quelle est la fonction du poète?"

Publié le par ANTONIO MANUEL

26/04/2010 16:28:05
over-blog.com : Vous avez reçu un message

Ce message vous est envoyé par un visiteur grâce au formulaire de contact accessible en bas de page de votre blog: www.antoniomanuel.fr

Dissertation
Cyrielle
Bonjour, j'ai trouvé ce blog par hasard, je suis en première ES et je vous avoue que j'ai besoin de vous afin que vous m'aidiez à réaliser une disseration pour la rentrée (3 mai 2010). Le sujet est "quelle est la foction du poète?" et il faut que j'y réponde avec un plan analytique. Sauf que je n'ai jamais fait de dissertation avec ce type de plan auparavant et je ne sais pas trop par où commencer, ni même quel doit être le contenu exact de ma disseration. J'aimerai beaucoup que vous m'aidiez si c'est possible. Je vous remercie d'avance.

 

 

 

 

INTRODUCTION


Malherbe affirmait, au XVIIe siècle, qu' « un bon poète n'est pas plus utile à l'État qu'un bon joueur de quilles ». En ce siècle corseté par la rigueur du classicisme la poésie se réfugie dans la dramaturgie.

Cependant, l'histoire littéraire nous montre que la fonction du poète, c'est à dire la figure qu'il laisse transparaître à travers ses textes poétiques ou ses réflexions théoriques, son rôle social, ont évolué à travers les siècles.

Depuis le troubadour du moyen-âge célébrant la beauté inaccessible de sa dame jusqu'aux explorateurs linguistiques, facétieux, de l 'OULIPO, nous pouvons observer des tendances fortes, des récurrences,des constantes même.

Ce sont ces différentes postures persistantes du poète, tel qu'il s'est perçu parmi les autres hommes, que nous allons examiner.


I Le poète nous fait rêver


Le poète, grâce à la musicalité et à la beauté de ses vers, à la puissance de ses images, crée un univers onirique qui nous permet de nous évader de la réalité et nous fait rêver.


«  Tout ce qui est utile est laid », Préface à Mademoiselle de Maupin, T. Gautier.

« De la musique avant toute chose », « Art poétique », P. Verlaine.


( Théorie du Parnasse, l'art pour l'art, Gautier, Leconte de Lisle, Hérédia)



II Le poète nous aide à mettre des mots sur nos émotions, nos sentiments


Du fait de sa grande sensibilité et de sa capacité d'introspection, le poète excelle à traduire, à extérioriser ce qu'il ressent face à lui-même et face au monde sous une forme personnelle et esthétique qui touche chacun d'entre nous. Ce sont les grands thèmes du lyrisme universel: la fuite du temps, l'angoisse de la mort, l'absurdité de notre destinée, notre relation avec la nature, la solitude dans les grandes métropoles, la communication impossible avec autrui...


« Sachez-le, c'est le cœur qui parle et qui soupire / Lorsque la main écrit, c'est le cœur qui se fond! »

« Les plus désespérés sont les chants les plus beaux / Et j'en sais d'immortels qui sont de purs sanglots »

«  Ah! Frappe-toi le cœur, c'est là qu'est le génie! », Musset.


Lamartine dit de ses vers:

« Ils étaient un gémissement ou un cri de l'âme. Je cadençais ce cri ou ce gémissement; »


(cf. Vigny, Hugo au XIXe siècle mais aussi Supervielle, Reverdy, St-John Perse au XXe siècle)



III Le poète prend parti dans les grands débats qui agitent son temps


Le poète n'est pas enfermé dans sa tour d'ivoire, il est un citoyen comme les autres et se doit de prendre position dans les luttes qui opposent les hommes entre eux.

Au XVIe siècle, en pleine guerre de religions, le poète protestant Agrippa d'Aubigné s'engage dans Les tragiques tandis que Ronsard choisit le camp catholique.

Au XIXe siècle, Hugo se dresse, dans Les Châtiments, contre l'oppression de Napoléon III.

Au XXe siècle, Eluard ( cf. sa Préface à L'Honneur des poètes et son poème « Liberté ») et Aragon ( cf. Le Musée Grévin ) participent activement, à travers leurs écrits, à la résistance contre l'occupant nazi.

«  L'écrivain est en situation dans son époque : chaque parole a des retentissements. Chaque silence aussi. », Sartre.



IV Le poète renouvelle notre vision du monde


Le poète nous montre la réalité du monde sous une forme inattendue. Cocteau dit de la poésie qu'elle nous aide à voir ce que nous ne voyons plus par habitude:


«  Voilà le rôle de la poésie. Elle dévoile dans toute la force du terme. Elle montre nues, sous une lumière qui secoue la torpeur, les choses surprenantes qui nous environnent et que nos sens enregistraient machinalement. », Le Secret professionnel.


«  Je dis qu'il faut être voyant, se faire voyant ». Selon Rimbaud, c'est le moyen d'arriver « à l'inconnu », Lettre à Paul Démeny. 


«  Qu'est-ce qu'un poète si ce n'est un traducteur, un déchiffreur? » Baudelaire, Sur Victor Hugo.


«  Le domaine de la poésie est illimité. Sous le monde réel, il existe un monde idéal qui se montre resplendissant à ceux que des méditations graves ont accoutumés à voir dans les choses plus que les choses. », Hugo, Préface des Odes.





CONCLUSION


«  Le poète est chose légère, ailée... », selon Platon et pourtant il le bannit de sa cité idéale. Car Platon n'ignore pas la puissance de la parole poétique, sa magie, son caractère fondamentalement subversif.

D 'ailleurs la fonction du poète en témoigne. Loin de n'être qu'un doux rêveur, il assume, en effet, une mission humaine en donnant une forme aux idées et aux sentiments que chacun porte en soi, sociale, en s'engageant dans les conflits qui agitent la société, philosophique et métaphysique, en dévoilant l'essence du réel et en proposant aux hommes un monde réinventé, plus riche de sens et donc moins désespérant.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
<br /> Antonio<br /> Belle conclusion qui résume parfaitement le role du poète dans la vie de chacun<br /> d'entres nous,qu'il soit triste ou heureux.<br /> Tu es aussi un poète Antonio,la lecture de ton roman "Par Amour" le prouve.<br /> Je te fais un gros bisous<br /> Jeannette<br /> <br /> <br />
Répondre
B
Je le trouve super