UN DISCOURS REPRESENTATIF ET ELOQUENT

Publié le par ANTONIO MANUEL

Je ne résiste pas aujourd'hui après la découverte et la lecture, dans la section homosexualité du forum de Psychologies, de ce discours, à vous le soumettre. Vous apprécierez avec quelle éloquence dans l'expression de ce qui est nié, il illustre très explicitement un état de faits, une pensée plus ou moins répandue et orthodoxe.


citro
Profil :
Avatar
Posté le 15-04-2008 à 19:14:34  profilansweranswer +MPFavoris
Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Si on se met à rechercher toutes les différences et à les mettre sur le compte de l'homophobie...

 

Je ne suis pas homo, pas étranger, pas nain, pas une femme, pas obèse. Normal quoi. Et pourtant je vois plein de gens qui ont un meilleur statut, qui gagnent plus, qui sont mieux considérés que moi. Si j'étais homo je crierais à l'homophobie, si j'étais étranger au racisme, si j'étais gros au je ne sais pas quoi? grossophobe, si j'étais une femme au sexisme ...etc...
Mais je n'ai aucune de ces particularités, donc je ne peux pas dire aux autres : vous voyez, quelle iniquité, je suis différent de vous et c'est pourquoi vous ne m'aimez pas. Je ne peux pas dire ça aux autres car ils sont comme moi, donc je ne peux pas me plaindre de racisme, de misogynie, d'antisémitisme.
L'égalité ça n'existe pas, même entre personnes d'apparences égales.


Message édité par citro le 15-04-2008 à 19:26:17

 Voici pour être impartial ma réponse à ce discours qui m'était adressé:

ANTONIOMANUEL
Profil :
Avatar
Posté le 16-04-2008 à 11:37:33  profileditEdition rapideansweranswer +MPFavoris
Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
citro
Profil :  
 Posté le 15-04-2008 à 19:14:34    
Si on se met à rechercher toutes les différences et à les mettre sur le compte de l'homophobie...
 
 
Je ne suis pas homo, pas étranger, pas nain, pas une femme, pas obèse. Normal quoi. Et pourtant je vois plein de gens qui ont un meilleur statut, qui gagnent plus, qui sont mieux considérés que moi. Si j'étais homo je crierais à l'homophobie, si j'étais étranger au racisme, si j'étais gros au je ne sais pas quoi? grossophobe, si j'étais une femme au sexisme ...etc...
Mais je n'ai aucune de ces particularités, donc je ne peux pas dire aux autres : vous voyez, quelle iniquité, je suis différent de vous et c'est pourquoi vous ne m'aimez pas. Je ne peux pas dire ça aux autres car ils sont comme moi, donc je ne peux pas me plaindre de racisme, de misogynie, d'antisémitisme.
L'égalité ça n'existe pas, même entre personnes d'apparences égales.
Message édité par citro le 15-04-2008 à 19:26:17  

 
Votre déclaration est un vibrant éloge de l'inégalité brandie comme une "norme" sociale et inexorable qui souligne avec éloquence toutes les injustices que vous tentez de nier et dont par là même vous établissez le constat flagrant.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
votre cas est gravissime.
Répondre
J
Mon tres cher Antonio tu sais j'en veux à toutes ses personnes qui n'ont même pas essayé de te comprendre et on fais que te critiqué en se permettant de venir jusque sur ton blog pour le faire .Un jour il aurons peut être à le regreter mais il sera trop tard.Je te dis toute mon affection mais ça tu le sais déjà.Jeannette
Répondre
M
Bonjour à toi...la vie est compliquée, quant à cela nous n`y pouvons rien, mais nous pouvons avoir le courage de dénoncer et se battre contre les injustices ...bravo pour ton courage de chaque jour...une douce journée.
Répondre
A
Bonsoir,<br /> Je tenais à remercier toutes les personnes qui m'ont assuré de leur soutien tout au long de cette pénible épreuve qu'a été pour moi l'expérience de la révélation de mon homosexualité sur ce blog. Pénible parce qu'elle a suscité les commentaires agressifs, hostiles, haineux et homophobes que vous avez eu l'occasion de lire partout où je me suis exprimé et où le même groupe de personnes n'a cessé de me poursuivre afin de me harceler et me diffamer sans fin.<br /> Heureusement, vous étiez là et je vous en suis infiniment reconnaissant.<br /> C'est en ces circonstances que l'on prend conscience de la difficulté dans notre société aujourd'hui encore d'être différent et de devoir revendiquer ce droit à la différence pour exister pleinement sur le plan personnel et social car s'il est inscrit dans les textes de la loi, ce droit ne l'est pas dans l'esprit de tout le monde.
Répondre
N
Antonio as-tu cliqué sur les " lignes bleues " car ce sont des articles contre l'homophobie, plus une lettre que j'ai adressée au curé ?<br /> Amitiés
Répondre