CITATION DU JOUR 3

Publié le par ANTONIO MANUEL

Je peux faire quelques pas
Sans tomber
Je viens de loin
Je tiens ma vie en mes mains
Tristesse et faiblesse ensemble
Pourrai-je prendre où elle est
L'apparence qui me manque
Sur les rives d'un visage
Le jour la force éclatante
Le dur besoin de durer
                             PAUL ELUARD  
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Je vais essayer mais je suis assez nul en informatique: je te remercie Maurice.
Répondre
M
Bonne soirée<br /> <br /> met le code html dans les commentaires et tu auras une image pour embelir le texte
Répondre
Z
mon appréciation se fonde sur ton comportement, rien d'autre. L'empathie je connais, mais encore faut il que le destinataire sache faire des efforts afin de réfréner son agressivité. La souffrance n'excuse pas tout.
Répondre
A
Bonjour à tous, Je conseillerais à Zephir de lire vraiment mon blog du premier des textes mis en ligne au dernier (Commentaires et citations compris) afin de ne pas se livrer à un portrait psychologique de moi hâtif, expéditif, réducteur et sans aucun fondement. <br /> D'ailleurs est-il psychanalyste, psychologue ou psychothérapeute pour se permettre de figer autrui dans une posture qui lui sied, à lui, mais qui ne ressemble en rien à la personne concernée?<br /> Quand on éprouve de l'empathie pour quelqu'un, on n'a pas le geste indécent de lui tendre un miroir déformant, surtout quand cette personne affronte dans le silence des mots, la solitude nécessaire à l'écriture et l'enfermement entre les quelques mètres carrés d'un appartement du fait de la maladie, la douleur, et l'angoisse d'un devenir très incertain
Répondre
R
et oui durer avec l autre dans la patience ... ne pas négliger que l'autre existe et qu il te tend la main ! ne pas oubliez son visage pour ne pas tomber et faire des efforts pour ne pas le voir s'évanouir; affectueuses pensées.
Répondre