Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MON DERNIER RECIT 37 ( EXTRAIT)

Je traverse la nuit, côtoyant les étoiles, comme l'équilibriste de Genet défiait la pesanteur en joignant les deux extrémités d'un songe. Pour que le jour ne se levât jamais sur la chute cruelle d'une espérance. Sur les membres défaits de s'être cru un...

Lire la suite

MON DERNIER RECIT 36 ( EXTRAIT )

( ... ) C' est ainsi je crois qu'il faut vivre : ailleurs, loin, absent.Dans la solitude apaisée du silence. Dans l'amour de ce silence où j'assiste à la naissance de l'aimé. Quelques lignes, quelques mots pour le faire exister. Rêver, fermer les yeux...

Lire la suite

MON DERNIER RECIT 35 ( EXTRAIT )

A ma sortie de l'hôpital, je ne pesais plus que cinquante et un kilos. Les restrictions alimentaires, nécessitées par les deux coloscopies en l'espace de douze jours, et leur préparation drastique respective, m'avaient fait perdre deux kilos. ( ... )...

Lire la suite

MON DERNIER RECIT 34 ( EXTRAIT )

Tout m'est égal. Je suis heureux. Que l'on me laisse me bercer de doux songes. Manger. Ne pas manger. Dormir ou bien veiller des nuits entières. Ecrire. Que l'on me laisse écrire le bonheur inventé qu'il me reste. Je ne savais plus. J'ignorais que cela...

Lire la suite

MON DERNIER RECIT 33 ( EXTRAIT )

Aucune science, aucun savoir ne nous secourt lorsque l'amour nous prend. Il y a des années que je n'ai pas aimé. J'avais fini par croire que cette passion était à ranger dans les coffres de mes souvenirs d'adolescence et de jeunesse. Aimer à quarante...

Lire la suite

MON DERNIER RECIT 32 ( EXTRAIT )

Dans "je", il y a le jeu. Entre les autres et soi. Entre tous les autres et soi. Entre les autres en soi. Sais-tu quand je mourrai? J'interroge ainsi ma solitude au pluriel indénombrable. Peut-être l'un de vous me répondra-t-il d'une métaphore absconse...

Lire la suite

MON DERNIER RECIT 31 ( EXTRAIT )

( ... ) Je suis impatient que ma gastro-entérologue passe me donner sa bénédiction pour ma sortie - provisoire ? - de l'hôpital. Certainement, comme chaque jour, la verrai-je en extrême fin de matinée. Provisoire, parce que la suite de mon traitement...

Lire la suite

MON DERNIER RECIT 30 ( EXTRAIT )

Hier matin, j'ai ouvert les yeux dans la salle de réveil du service d'entérologie de l'hôpital nord de Marseille et la douleur a été là, d'emblée. ( ... ) Une heure plus tard, la douleur persistait, omniprésente. Dans mon ventre, entre mes côtes, sous...

Lire la suite

1 2 > >>